PORTER NOS OMBRES
Commande du Groupe SOS pour l’Hôpital Jean Jaurès, 2008/2009
Transformation architecturale et picturale du hall de l’Hôpital Jean Jaurès, à Paris.
Il s'agit d'une toile peinte tendue sur toute la surface du mur qui nous fait face lorsqu'on entre dans l’Hôpital Jean Jaurès.
Ce mur mesure 11 mètres de long sur 3,80 mètres de haut, il a donc une échelle qui permet un condensé de promenade.
Sur cette toile translucide un lever de soleil est peint, et toute la partie basse de l'oeuvre suggère une étendue d’eau.
La toile est tendue devant le mur et à 30 cm de distance derrière elle, fixé directement sur le mur, un miroir géant réfléchit à la fois ce qui est peint sur la toile, la lumière de la rue et les silhouettes des gens qui entrent et sortent.
La silhouette du visiteur se trouve donc projetée dans cette aube peinte.
Ce n’est pas un reflet, mais bien une ombre chinoise qui est visible dans le paysage, puisque la toile laisse seulement passer la lumière mais pas l’identité personnelle du passant.
C’est avec son ombre qu’il est invité à déambuler dans cette image d’un espace naturel.
Les mythologies anciennes aussi bien que nos conceptions actuelles confondent souvent ombre et âme.
Cette toile peinte accueille les personnes venant consulter en médecine de jour et hématologie, mais aussi les équipes soignantes au quotidien. Les familles en visite ainsi que les personnes reçues en soins de suite le pratiqueront également, mais les patients soignés en soins palliatifs finiront leurs jours dans l’hôpital et ils ne passeront pas par cette porte.
L’idée est donc, au moyen des ombres portées sur l’espace peint, d’associer ces patients et de les replacer dans un grand cycle naturel exprimé sous la forme de ce paysage imaginaire de format monumental, qui réconcilie présents et absents.
Cette dimension de l’ombre portée est obtenue grâce à un procédé d’éclairage spécial qui est un volet essentiel du projet.
Les luminaires éclairant la toile et vus en sortant de l’Hôpital répondront donc par leur forme et leur intensité à l’image peinte.
Le but est d’apporter une sensation de fluidité et d’ouverture, tant par les couleurs que par les textures, la lumière et la stylisation de l’image.
Création lumière par GISELE PAPE
L'oeuvre a été inaugurée le 1er juillet 2009.
Photos Christophe Pelé, ONP.

JJ: 1176cm/380cm JJ 1176cm/380cm toile JJ 2009 JJ 1176cm/380cm Projet Hôpital JJ 2008 2008 Hôpital Jean Jaurès hôpital jean jaurès 2008 hôpital JJ Hopital JJ 2009 miroir hôpital J. Jaurès 2009